les copains d'abord


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La prochaine fête est ;

Aller en bas 
AuteurMessage
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 21:33

L'Epiphanie ou Fête des rois



La fête des rois, ou épiphanie, a lieu le 6 janvier de chaque année chrétienne. "Epiphanie" vient du grec et signifie "manifestation, apparition". Cette date correspond à la présentation de l'enfant Jésus aux rois mages.

Melchior, Balthazar et Gaspard sont des noms qu'on leur a donné au Xe siècle. Ils représentaient l'Asie, l'Afrique et l'Europe, les seuls continents connus avant la découverte du nouveau monde.

Les rois mages étaient venus d'Orient jusqu'en Judée, guidés par une étoile pour rendre hommage au Roi des Juifs né à Bethléem. Aussi, ils lui apportèrent des présents.
Melchior, le plus âgé offrit de l'or, Balthazar offrit la myrrhe et Gaspar, le plus jeune des trois, offrit l'encens.
Ces présents sont symboliques:

l'or est présent des rois
l'encens, celui des dieux et des maîtres
la myrrhe, servant à l'embaumement, est symbole de renaissance .

Petite histoire de la fève
La fève dans la galette remonte au temps des romains. Elle était blanche ou noire et était déposée pour les scrutins. Au début janvier, les saturnales de Rome élisaient le roi du festin par une fève.
Si la tradition est d'origine religieuse, elle est devenue maintenant une tradition familiale ; l'occasion de se rassembler avec les amis pour découper la galette. Celui qui trouve la fève est couronné roi et choisi sa reine et vice versa.
Une légende raconte aussi que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d'âne qu'elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu'elle enfourne le gâteau.

La galette des rois
La galette a ses parts sacrées. Ou plutôt, avait. La tradition était la suivante. La première part, appelée "part du pauvre" désignée par le plus jeune enfant de la famille était réservée au premier visiteur imprévu.
Il y avait aussi la "part des absents" : le fils aux armées, un parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n'était pas rentré. C''était une façon de dire "on pense à vous". Si le gâteau se gardait longtemps sans s'émietter et sans moisir, le présage était bon.

Il existe deux sortes de galette.

la brioche nature toujours en forme de grosse roue parsemée de pépites de sucre, en Provence, elle est fourrée aux fruits confis.
la galette feuilletée fourrée de frangipane.



_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 21:51

La chandeleur.

2 février 2006




Une fois de plus, comme les festivités qui entourent la Nativité, la fête de la Chandeleur est liée à la lumière. Mais aussi à la purification, la fécondité, la prospérité, toujours très proches dans les croyances et les traditions.

Le mot "Chandeleur" vient précisément de candela - la chandelle - reprise dans l'expression Festa candelarum, fête des chandelles.

Dans les églises, les torches sont remplacées par des chandelles bénies que l'on conserve allumées, autant pour signifier la lumière que pour éloigner le malin, les orages, la mort,etc… et invoquer les bons augures à veiller sur les semailles d'hiver qui produiront les bonnes moissons de l'été prochain.

A l'époque romaine, on fêtait à cette date, vers le 15 février, le dieu de lafécondité Lupercus au cours des Lupercales, Lupercalia, jours de la fertilité, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux. Par ailleurs qu'un certain Valentin, opposé aux romains, a également son mot à dire le 14 février.

Les Celtes
On trouvait un rite lié à la purification chez les Celtes qui craignaient tant le noir et le froid au soir de la grande nuit d'Halloween. A l'inverse, l'hiver tire à sa fin en février. La fête d'Imbolc le 1er février était fête de la purification de l'eau, pour s'assurer fertilité et fécondité avec le retour de la vie en cette fin d'hiver.

A la naissance de Jesus tout se complique car le 2 février est officiellement aujourd'hui la "Purification de la Vierge". Mais Dieu a préservé Marie du péché originel, alors pourquoi cette purification ?

En fait Marie se sait simple mère et elle est juive. Elle se conforme donc tout simplement à la loi de Moïse, car selon les rites hébraïques, la mère doit se présenter au temple avec son enfant nouveau-né. Jésus, enfant juif, est présenté au Seigneur au temple par ses parents 40 jours après sa naissance. On fait le sacrifice de tourterelles ou de petits pigeons. Quoi qu'il en soit, Marie rencontre Saint Simeon qui prophétise devant elle le destin tragique de son fils. Lui qui jusque là n'était que la lumière du monde, le messie tant attendu.

L'église avait entrepris dès la fin de l'empire romain un vaste chantier de remplacement des rites païens par des fêtes religieuses. Comme on l'a vu au sujet de Noël.

Ainsi le pape Gélase Ier au Vè siècle (que nous retrouverons au sujet de Saint Valentin) remplaça le vieux rite païen des lupercales, rite de la lumière hérité des romains par une fête religieuse, la fête de la Chandeleur, où l'on commémore 40 jours après Noël un rite…hébraïque. En orient, c'était jour chômé. En occident, on portait des torches en procession, signe de lumière. Cette fête devînt du même coup en 1372 en Avignon fête de la Purification de la Vierge.


_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 21:58

La Saint Valentin.


14 février


Origine de la Saint Valentin

On ne sait pas très bien pourquoi le 14 février, la fête des amoureux et des fiancés, est placée sous le vocable de Saint-Valentin. Ils étaient d'abord plusieurs, dont aucun ne paraît présenter les caractéristiques qui justifient cet honneur.
Peut-être la fête des amoureux a-t-elle davantage à voir avec les Lupercales, des fêtes romaines annuelles en l'honneur de Lupercus, protecteur des champs et des troupeaux, qui avaient lieu le 14 février, ou aux environs de cette date, une fête consacrée à la fertilité, la fécondité et donc à l'Amour…

On sait qu'après l'avénement du christianisme de nombreuses fêtes païennes ont été christianisées.

Les Lupercales auraient été ainsi récupérées par l'Eglise catholique et le dieu païen, Lupercus, aurait été canonisé par vénération pour plusieurs martyrs chrétiens portant le même nom. On peut penser aussi que l'amour du prochain, donné en exemple par ces martyrs, a pu en faire, avec le temps, des patrons des amoureux.

Il existe une légende qui raconte qu'un Valentin, qui était l'ami des enfants, fut emprisonné par les autorités romaines parce qu'il refusait de sacrifier à leurs dieux. Les enfants, à qui leur ami manquait, lui passaient des messages à travers les barreaux de sa cellule. C'est peut-être 1à une explication aux petits mots doux, qu'on échange, avec des fleurs et des cadeaux, le 14 février.

D'aucuns évoquant également une loi promulguée par l'empereur Claude II le Gothique, au début des années 200, qui interdisait aux jeunes hommes de se marier car, croyait-on, les célibataires faisaient de meilleurs soldats. Un prêtre, nommé Valentin, désobéit aux ordres de l'empereur et maria de jeunes couples en secret.

Valentin, d'après certains auteurs, aurait été exécuté le 14 février aux alentours de l'an 269. Le pape Délasse Ier (492-296) aurait décidé que cette journée lui serait consacrée.

Une coutume de la Saint-Valentin pourrait aussi avoir son origine dans l'histoire de France. La tradition qui consiste à envoyer des vers ou des pommes à l'être aimé, disent certains historiens, remonterait, en effet, à Charles d'Orléans (1391-1465), qui fut fait prisonnier à la bataille d'Azincourt, en 1415, et, resta captif des Anglais un quart de siècle. Depuis la Tour de Londres, on dit que, le jour de la Saint-Valentin, il aurait adressé des lettres d'amour à Marie de Clèves, qu'il épousa à son retour.

En fait, une croyance populaire répandue est que c'est le 14 février, jour de la fête du saint, que les oiseaux commencent à s'accoupler à l'approche du printemps. Les poètes anglais Chaucer et Shakespeare en font mention dans leurs oeuvres.

On raconte qu'à l'époque garçons et filles célibataires tiraient au sort, ce jour-là, le nom de leur Valentine dans un pot.
Dans certaines régions, ces couples se fiançaient. Dans d'autres, le garçon devait arborer le nom de la fille sur sa manche et la protéger durant l'année.

Origine du nom Valentin
Valentin vient probablement du latin valens, qui signifie plein de vigueur. Mais pas forcément plein de valeur ! Il est aussi intéressant de noter que "galant" et galantin" proches phonétiquement de notre "valentin" signifiaient à l'origine vif, bouillonnant. Il y aurait-il eu fusion et confusion de ces termes ? Et la galanterie désignait au XVIè siècle un acte de bravoure. Il y a de la vigueur aussi là-dedans ! Quant à galantine, cela viendrait de gélatine, d'une autre connotation …

Mais revenons au premier Valentin. Prêtre romain du IIIè siècle, Valentino (Valentinus en latin) a été martyrisé sous l'empereur Aurélien en 270 et devient San Valentino. Ce Saint a peut-être commis quelque miracle, mais rien n'atteste une relation directe avec ceux qui s'aiment. Valentino est aussi évêque de Terni, du côté de Rome en Ombrie, martyrisé et lui décapité à Rome en 273, sous Claude II. Avouons qu'il est difficile de savoir, à quelques années près, lequel peut revendiquer d'être notre Saint patron.

Par extension depuis le XVIIè siècle, un valentin est un heureux garçon choisi par une jeune fille. En un mot, le bien-aimé. Valentine est sa version féminine (il s'agit alors d'une martyre du début du IVè siècle et fêtée le 25 juillet). A noter la proximité de sens avec Philippine, qui viendrait de l'allemand Vielliebchen, ou bien-aimé.


_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 22:15

Mardi gras.



La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.
Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres.
Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques.

Le mercredi des cendres
Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière.
Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations.
Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours.
A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.

Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues.

Carême
Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Eglise interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales. A la fin du temps du Carême se déroule la fête de Pâques qui célèbre la mort, puis la résurrection du Christ.


Carnaval


Dans Carnaval il y a Carne, la chair, la viande. En Italien "carnelevare" signifie "sans viande".
Avant l'apparition de ce mot, la veille du Carême était appelée "Carême Prenant".
C'est le dernier jour pour profiter une dernière fois avant Carême et faire bombance, car ensuite, pas d'alimentation carnée ni graisseuse durant 40 jours. On marque le coup par un festin, une fête colorée et bruyante.

La fête de Carnaval se déroule à différentes dates selon l'endroit du globe et revêt des rituels différents !

Carnaval, fête non reconnue par l'Eglise connaît des dates variables de début mais une date de fin fixe qui correspond à la tombée de la nuit de mardi gras.

Il faut savoir que sous l'empire Romain, il existait déjà une grande fête de Carnaval nommée " les Saturnales " à une toute autre période de l'année.

Cette période de fête populaire se déroulait entre le 17 et le 25 décembre.

Le peuple marquait par des réjouissances le solstice d'hiver. Ces fêtes avaient pour but de redonner courage et espoir au peuple
effrayé par les sols gelés, l'absence de vie et l'obscurité.

On offrait des cadeaux : des porte-bonheur, du miel, des gâteaux, de l'or étaient des cadeaux courants.
On décoraient les maisons avec du lierre, des branches de houx et de gui et tout travail, à part celui de la cuisinière et du banquier, était interdit


Les symboles de Carnaval :
- Le déguisement
- La musique, orchestre ou fanfare
- La parade qui consiste en un défilé des personnes déguisées accompagnées avec de la musique.
- Les chars en général fleuris et très fantasques.


_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 22:22

Pâques.



L'oeuf de Pâques est le symbole de l'éclosion d'une vie nouvelle et de la fertilité.
L’oeuf est sans doute le plus vieux et le plus universel symbôle de vie et de renaissance notamment et de multiples rituels lui ont été associés depuis la nuit des temps.

Pour certains, la coutume des oeufs de Pâques se rattacherait à l'établissement du Carême. Dès le IVème siècle, l'usage des oeufs pendant la pénitence de quarante jours est interdit par l'Eglise. Une grande quantité d'oeufs se trouvant entassée dans les provisions de ménage, le moyen le plus expéditif de s'en débarrasser était de les donner aux enfants.

Dès le jeudi saint, les enfants en commençaient la collecte. Ils allaient en bande, précédés des enfants de choeur et ramassaient dans des corbeilles les oeufs qu'on leur donnait.

Dans le Béarn, cette quête se faisait la veille de Pâques, appelée alors " le samedi des oeufs ".
Et le jour de Pâques, tous ces oeufs étaient dégustés en omelette.

Dès le XIIème siècle, dans de nombreux pays européens, les gens du peuple avaient l'habitude de s'échanger des oeufs tout simples, bénis à l'église, une coutume que les nobles vont vite adopter, mais en s'adressant à des peintres, des orfèvres et des graveurs pour se faire faire des oeufs-joyaux, c'est à dire décorés de peintures délicates, d'émaux ou de pierres précieuses.

Quant à la surprise contenue dans l'oeuf, c'est une tradition qui remonte au XVIème siècle, et certaines sont même passées à l'histoire tant elles étaient exceptionnelles : c'est le cas de la statuette de Cupidon renfermée dans un énorme oeuf de Pâques offert par Louis XV à Madame du Barry, du brûle-parfum trouvé en 1770 par Catherine II ou encore de la minuscule poulette cachée dans un précieux oeuf conservé à Copenhague dans les collections royales du château de Rosemborg.

La coutume des oeufs de Pâques n'est certifiée qu'au cours du XVIème siècle à la cour des rois de France.

Louis XIV faisait bénir solennellement le jour de Pâques de grandes corbeilles d'oeufs dorés qu'ilr emettait en cérémonie à ses proches ; Madame Victoire,fille du roi Louis XV, avait même reçu deux oeufs de Pâques peints et historiés par Lancret et Watteau..... L'on pourrait citer d'autres exemples royaux d'oeufs de Pâques célèbres.....

Au XVIIème et XVIIIème siècles jusqu'à la révolution qui y mit un terme, " l'oeuf " était l'apanage de la cour et de la noblesse. L'oeuf le plus gros du royaume, pondu pendant la Semaine Sainte, revenait de droit au roi.

On peut distinguer les oeufs teints que l'on consomme, des oeufs décorés que l'on conserve et que l'on offre à sa famille, à ses amis en témoignage d'amour et d'amitié.



_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandrine
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7669
Age : 35
lieu : jemeppe sur sambre
situation : MARIEE, 2 puces
job : indeterminé
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mar 2 Jan - 23:25

c coll apres tu peut mettre saint nicolas et noel tu sera pas en avance a se que je vois ptdr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadburns.spaces.live.com/
BKrystel
ADMIN
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4418
Age : 33
lieu : Schaerbeek 1030
situation : En menage et un chien
job : Aspirante Nursing
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   Mer 3 Jan - 0:31

oh ca va hein !!!!! je mettrai le reste plus tard je vais au dodo demain boulot tres tot !
bisous

_________________
Beka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prochaine fête est ;   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prochaine fête est ;
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suppression prochaine de comptes inactifs
» vos projets pour l'année prochaine ?
» Aldi ,la semaine prochaine.
» Je serais absent la semaine prochaine.
» grève de la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les copains d'abord :: fetes-
Sauter vers: